MA MÈRE DES BANQUISES

DIDIER LÉVY, TIZIANA ROMANIN

Pour évoquer avec finesse le manque de la mère partie travailler au loin.

 

15.00 

Sous la forme d’un journal, une fillette écrit à sa maman partie en expédition polaire. Elle lui raconte à quoi ressemblent ses journées, la complicité avec son père, imagine à quoi peut ressembler la banquise... et surtout, elle exprime à quel point sa mère lui manque, même si celle-ci lui a laissé des lettres avant son départ, qui comblent un peu l’absence, rythmant le temps qui paraît si long…

Un très joli album qui aborde avec justesse et sensibilité la séparation d’avec un parent parti pour raisons professionnelles, situation banale mais douloureuse pour l’enfant. Dans ce récit, c’est la mère la scientifique, c’est elle qui part à l’aventure. Cela permet de développer une relation père-fille douce et complice, ou l’on se soutient mutuellement face à l’absence.

Informations complémentaires

infos

Album à partir de 6 ans
20,5 x 28 cm – 40 pages
Parution 2023
ISBN : 978-2-37273-147-8

2 avis pour MA MÈRE DES BANQUISES

  1. audrey

    L’ensemble est d’une grande douceur, et d’une finesse remarquable ! – LA GRANDE PARADE

  2. audrey

    Un récit qui permet d’évoquer l’absence et la séparation, mais aussi la complicité et la fierté d’avoir une maman exploratrice – CHOUETTE UN LIVRE

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + onze =

Aux Éditions des Éléphants :

Pin It on Pinterest