CE N’EST PAS GRAVE, MON CRAPAUD

SOYUNG LEE

Quand amour et jalousie nous font commettre l’irréparable… Un album rare et juste sur la culpabilité.  

 

  • PRIX MILLEPAGES 2021
  • SÉLECTION RICOCHET

15.00 

Il était une fois deux crapauds qui étaient très bons amis. Pourtant, ils étaient très différents : Crapaud blanc était joyeux et sociable, quand Crapaud rouge était solitaire et casanier. Il n’appréciait pas que Crapaud blanc lui parle de ses nombreux amis, qu’il semblait préférer à lui. Un jour, la situation s’envenime tant que Crapaud rouge lance une pierre à Crapaud blanc en hurlant : « Va-t’en ! ». Alors que Crapaud blanc, blessé, est emmené à l’hôpital, Crapaud rouge est rongé par la culpabilité…

Rares sont les albums pour les petits qui racontent avec tant de tact cet amour exclusif, qui peut pousser à franchir la ligne rouge, et la culpabilité qui s’en suit. Crapaud rouge pourra-t-il être pardonné et se pardonner à lui-même ?

Informations complémentaires

infos

Album à partir de 4 ans
22,5 x 30 cm – 52 pages
Parution 2021
ISBN : 978-2-37273-100-3

6 avis pour CE N’EST PAS GRAVE, MON CRAPAUD

  1. audrey

    Pas de manichéisme, beaucoup de finesse (après tout, le crapaud blanc n’est pas non plus exempt de tout reproche), un coup de pinceau intense qui fait éclater les couleurs comme la colère des petits batraciens. C’est lu, trois fois validé, mille fois aimé. – LIBRAIRIES SORCIÈRES

  2. audrey

    À partir d’un exemple tout simple, l’auteur dit qu’un geste peut briser une vie, qu’il faut contrôler ses émotions et ses humeurs. Il aborde aussi la solidarité, le remords, la honte et le repentir. Les illustrations qui utilisent le crayon aquarellable sont très parlantes, déclinent avec talent la tristesse, la colère et la joie. – LES NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

  3. audrey

    Sous un trait expressionniste, des couleurs franches, et un texte plein de sensibilité, Soyung Lee raconte avec justesse une amitié gâtée par la jalousie et la violence. Les thèmes de la culpabilité et du pardon sont au cœur de cet album à partager dès 4 ans. – CITROUILLE

  4. audrey

    Pas de jugement moral ici, juste un récit auquel s’identifier lorsqu’on a du mal à partager son « meilleur copain ». – LE MONDE

  5. audrey

    C’est dans une explosion de couleurs que l’on découvre cette histoire d’amitié, de jalousie et de pardon. Pour parler de ces grands thèmes existentiels, Soyung Lee élabore soigneusement son récit pour arriver à un point de rupture, celui de l’accident. Les illustrations accompagnent subtilement cette histoire qui aborde avec véracité la colère, une émotion qui peut engendrer de la violence y compris à l’égard de ceux qu’on aime. Un magnifique album d’apprentissage. – RICOCHET

  6. audrey

    Un album à la fois coup de poing et coup de cœur – OPALIVRES

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 17 =

Aux Éditions des Éléphants :

Pin It on Pinterest